Les poêles de masse compatible RT 2012

Comme vous pouvez avez pu le comprendre dans nos pages entre autre dans celle sur le fonctionnement des poêles de masse ce type de chauffage est parfaitement adapté aux maisons basse consommation puisqu’il est capable de fournir des puissances très faibles en diffusant lentement l’énergie accumulée lors de la flambée. Ainsi il peut tout a fait constituer les chauffage principal ou d’appoint d’une maison RT 2012.

En effet, la RT 2012, avec l’arrêté du 26 octobre 2010 et la fiche d’application sur le chauffage à bois du 18 novembre 2013, impose que :
« l’installation de chauffage (principal) comporte […] un dispositif d’arrêt manuel et de réglage automatique en fonction de la température intérieure de ce local » et d’autres critères liés à la surface et aux autres sources de chauffage.

Pour cela nos poêles répondent aux critères suivants  :

Performances répondant aux normes en vigueur : Un rendement élevées et des émissions faibles certifiés par les normes les plus exigeantes d’Europe. Une efficacité globale calculée sur mesure pour chaque « système », chaque poêle (foyer + accumulateur).

Étanchéité à l’air : L’arrivée d’air comburant du poêle est canalisée depuis l’extérieur et nos poêles de masse sont étanche de sorte qu’il n’interfèrent pas avec le test d’étanchéité.

Dispositif d’arrêt manuel : Pour arrêter un poêle manuellement, il suffit de ne pas remettre de bûche, (comme dans une chaudière à bois par exemple). Arrêter de mettre des bûches est un arrêt manuel. Attention s’agissant d’un chauffage à inertie comme l’hydraulique ou électrique, cet  arrêt n’engendre pas immédiatement une baisse de production de chaleur.

Dispositif  de réglage automatique : En complément du rayonnement un système de diffusion par convection (air chaud) peut être installé avec un thermostat d’ambiance permettant de réguler automatiquement la puissance. Le poêle chauffe alors en partie par convection, en fonction des besoins. La part de rayonnement et la qualité de combustion n’en étant pas affectés. (pour plus de détail, voir le chapitre suivant).

 

 

Si vous ne souhaitez pas de dispositif de régulation :

Le poêle à bois devient un chauffage complémentaire, et la maison nécessite de prévoir un chauffage principal. (si ce dernier est électrique, le coefficient de conversion de l’énergie électrique en énergie primaire est « malussé »)

Afin de vous aider à concrétiser votre projet nous pouvez vous proposer un BET (Bureau d’Étude Thermique) compétant ou travailler avec le vôtre pour envisager la réalisation, en prenant en compte tous les facteurs.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *